Brutus - Nest

C’est en juillet 2019 que j’entends parler pour la première fois de Brutus. Des ami.es présents pour la plupart sur Soundbather étaient revenus du Hellfest un mois avant et Christophe de la chaîne EnjoyTheNoise sortait ses reviews, enregistrées sur le camping. C’est dans une de ces vidéos que le nom de Brutus est mentionné, le groupe ayant délivré une sacrée performance et étant cité comme prometteur.

J’ai néanmoins relégué ça dans un coin de ma mémoire comme nombre des recommandations que j’entends. Je n’y reviendrai que plus tard, lors de l’automne, où je me suis enfin décidé à écouter et ce à raison. J’ai directement commencé par Nest dont nous parlons aujourd’hui, second effort du groupe, sorti en mars 2019.


Brutus est un trio assez jeune (ils ont commencé en 2013), originaire de Belgique flamande, qui nous délivre un mélange de post-rock et de post-hardcore avec quelques touches bienvenues de pop. De ces différents styles et influences, le groupe tire une énergie, une rage qu’il associe avec des nappes de sons atmosphériques et des mélodies catchy. Il nous propose ainsi des chansons variées passant d’un tremolo picking mélodieux et ambient à de l’agression martiale qui résulte en un produit final tout simplement beau et plein d’émotions. Démonstration ci-dessous de la présence scénique des trois musiciens et de ce qu'ils dégagent.

Une des particularités de la formation est aussi sa front-woman/batteuse/chanteuse (oui tout ça) Stefanie Mannaerts qui occupe littéralement l’espace et agrippe immédiatement votre attention. Son jeu de batterie impressionnant, prenant au black metal et au hardcore, mis en avant dans le mix, supporte avec brio sa voix tantôt lyrique tantôt à la limite du déchirement. Ses camarades, Stijn Vanhoegaerden à la guitare et Peter Mulders à la basse, ne chôment pas non plus. Ils forment à eux deux une mélopée, riche en effets et en reverb, qui est le background sonore du duo batterie/chant.

Avec Nest, Brutus nous amène onze chansons, courtes, efficaces, toutes différentes, mais gardant cette vibe similaire. Parfois contemplatives, parfois remontées, les pistes avancent toujours sur cette limite entre désespoir et colère. Les mélodies oscillent à chaque instant sur cette ligne fine, mêlant efficacité, impact et tableau sonore rempli de petites subtilités. Pour vous en donner quelques exemples, mentionnons Cemetery, efficace à en pleurer, où chaque son de caisse claire résonne au plus profond de nous et finissant sur un pont où les instruments à cordes s’unissent dans un bourdonnement sourd, mettant en valeur la voix, avant de conclure le morceau. Parlons aussi de Blind, cette course, ce mouvement perpétuel, ce bondissement fait musique. Avec sa guitare lointaine mais rythmée et sa batterie qui tape et tape sans s’arrêter, elle cristallise tout l’esprit du groupe. Mais citons surtout War, petit bijou de construction musicale. Son intro toute en violence contenue, sa montée à vous faire frémir, son explosion hardcore qui enchaine sur un chant tragique de Stefanie. Superbe. Je m’arrête là pour des raisons évidentes mais l’album renferme d’autres titres tout aussi bons qu’il vous faudra découvrir en écoutant.

En résumé, Nest est un album riche et beau, qui se découvrira à vous à chaque nouvelle écoute et s’imprégnera profondément si vous lui laissez cette chance. J’ai été fortement touché par la musique du groupe, par la peinture sonore et émotionnelle qu’il nous propose et que j’ai assimilé petit à petit. Brutus semble très bien lancé pour faire de belles choses dans leur carrière et personnellement j’attends ça avec impatience.

FraîcheurIndice de l'apport de neuf que fait cet album. 1/5 : l'album réutilise les codes du genre et fait une bonne soupe avec de vieux pots. 5/5 : l'album invente et innove son style musical
ClartéL'album est superbement produit, le son est de velour et vous donne envie de jouir, 5 sur 5. Si au contraire, l'album est produit avec des jouets toys'r'us; et donne envie à vos oreilles de saigner de s'autoflageller avec un port jack de 1.5m, alors 1 sur 5
ImmersionIndice de l'immersion dans le voyage musical. 1/5 : l'album s'écoute les pieds bien au sol 5/5 : l'album vous emmène dans un tunnel de couleur et de sensations
Consigne du maître nageur :
picto 1.png
Slip de bain

Brutus_Nest_Cover
Brutus
"Nest"